• LE MUSÉE

    RÉOUVRE SES PORTES

    Durement touchés par la grêle, la nuit du 9 juin 2014, le musée n’avait pas rouvert depuis. Les avions ont du être évacués  et quelques-uns demontés. Certains sont partis en atelier, d’autres attendent leur  tour.

     

    Aujourd’hui, vous pouvez à nouveau découvrir le Blériot XI de jean-baptiste salis et le SE5 de « l’as des as ». Un Bristol Fighter F2B et un LVG CVI sont venus nous rejoindre.

     

    Nos travaux ne sont pas tout à fait terminés car tous les locaux en périphérie ont été inondés. Ils sont en cours… de même, les locaux de stockage pour nos réserves, situés sur une autre partie de l’aérodrome, n’ont pas encore été réparés. C’est pourquoi le hall central est partiellement indisponible à la visite.

     

    Les avions profitent maintenant de meilleures conditions d’abri pour leur préservation et les travaux d’aménagement du musée (projet mené depuis 2011), en particulier la scénographie, vont pouvoir reprendre.

     

    Vous avez été nombreux  à nous soutenir  pendant cette épreuve et nous vous en remercions chaleureusement.

    Les dons qui ont été récoltés par l’aéro-club de france pour le musée volant salis ont été répartis entre les quatre associations qui y sont présentes : l’amicale Jean-Baptiste Salis, forteresse toujours volante, memorial flight et les casques de cuir.

    Un panneau portant les noms des donateurs sera installé, dès la fin des  travaux, dans le 1er hall du musée.

     

    Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons une visite agréable.